La Sagne, espace naturel où le patrimoine vernaculaire manifeste de la richesse historique du lieu. La nappe d’eau, très proche, se révèle et conditionne nos propositions.

Création d'un écoquartier

2009

Maître d’ouvrage : Mairie de Gruissan (11)

Montant (études): 54 000 euros HT

Etudes d’urbanisme pour la réalisation d’un nouveau quartier d’habitation, concertation avec les propriétaires fonciers, réalisation de scenarii d’aménagement, études VRD niveau AVP sur l’ensemble des travaux de viabilisation et aménagements paysagers (45 ha dont zone inondable)



CONTEXTE / PROBLEMATIQUE

. Une politique très participative, la volonté de na pas contraindre les propriétaires, notion d’affectif sur ces terrains patrimoniaux ( = pas de procédures d’expropriation ).

. un secteur inondable sensible

. un impact paysager fort pour la commune : La Sagne se situe en bordure de la RD 332, axe de desserte de Narbonne Plage, au pied du massif de la Clape

. 125 propriétaires sur un parcellaire très hétérogène

. la volonté d’offrir un projet de logement qualitatif à grande échelle (temps et surface) très peu impactant sur l’environnement.

. un enjeu très fort : La Sagne représente le dernier secteur urbanisable de la commune.

 

IDTEC

Une Cité jardin bipolaire, un éco quartier

Sur la base d’une première esquisse d’aménagement et de la définition d’un réseau viaire structurant, des groupes de travail ont été mis en place ; 4 groupes correspondant aux espaces « inter boulevards ».

Lors des différents ateliers de travail, les propriétaires on pu s’exprimer et faire évoluer le plan.

Au final, le scénario validé a su garder sa force: un vaste éco-quarter a pris forme, structuré autour de deux pôles de densité urbaine (densité de logements renforcé autour de pôles d’équipement et commerces).

Les jardins familiaux ont tous été conservés, ils valorisent le quartier en créant des poches de jardin, des lieux de rencontre. Il a même été prévu leur extension sur des secteurs inondables.

Enfin, le projet s’érige autour d’une trame de déplacements doux ; les pistes cyclables drainent la Sagne depuis les deux pôles vers le centre de Gruissan et vers le massif de la Clape au nord.

Un projet très durable, perçu aux échelles du grand paysage (relation avec la RD et le massif de la Clape), de la ville et du quartier. Un véritable éco quartier que chaque propriétaire s’est d’ores et déjà approprié.